IMG_137622

Vienne // La vie nocturne

Comme dans toute bonne capitale qui se respecte, la vie nocturne a une place particulière et participe à la renommée de la ville ; autrement dit, une capitale attractive est une capitale qui propose à ses occupants des sorties nocturnes inoubliables !

Les touristes auront donc tout loisir de visiter la capitale durant la journée : Vienne est une ville dont la culture est très riche et l’histoire accompagne chaque regard. Que l’on s’attarde sur tel ou tel bâtiment, il y aura toujours quelque chose à en dire, un souvenir à évoquer. Une fois le tour terminé, il faut garder des forces car lorsque la nuit tombe, les lumières artificielles s’allument et dès lors, un nouveau spectacle se déploie : il est temps de faire la fête, et de plonger dans le coeur de la ville, battant à toute allure.

Comme partout ailleurs, on aime faire la fête. Néanmoins, il faut d’ores et déjà signaler que les fêtes viennoises sont assez calmes, l’ambiance est feutrée, assez peu mouvementée mais cela ne veut pas dire qu’il ne s’y passe rien, bien au contraire ! Pour faire simple, Vienne ne se situe pas dans la même lignée que Londres et son fameux Piccadilly Circus, ou encore Berlin qui est aujourd’hui le lieu de rendez-vous principal des amoureux de musique électronique en Europe. Il faut bien comprendre que Vienne possède malgré tout une scène underground et n’est pas en reste niveau musical, même si elle ne possède pas de grands clubs reconnus à l’international. N’est-ce pas Beethoven, Mozart et bien d’autres génies de la musique qui ont régné en maître sur la ville pendant des années ?

Les soirées se font selon une chronologie assez similaire à celle que l’on retrouve en France : les (jeunes) gens assoiffés se retrouvent pour boire un verre ensemble, en début de soirée jusqu’aux alentours de minuit. Ensuite, les plus courageux se décident à rejoindre les différentes boîtes de nuit que propose la ville. Pour cela, il existe à Vienne tout un quartier qui est pratiquement dédié à la fête : il s’agit de la Gürtel (littéralement, la « Ceinture »), qui est une rue extrêmement fréquentée située à l’ouest de la ville, et s’étale sur plusieurs kilomètres. Le métro permet d’accéder à diverses stations, chacun déposant les voyageurs sur les trottoirs à proximité des différents lieux de fêtes. 

Quelques adresses

Le B72 (Hernalser Gürtel, Stadtbahnbogen 72, 1080 Wien, www.b72.at) est un endroit assez prisé et bien connu des viennois. C’est un lieu pour ceux qui aiment le mélange des musiques rock et électroniques, et qui n’ont pas peur de danser jusqu’au petit matin.

Le Chelsea (Lerchenfelder Gürtel, Stadtbahnbögen 29-30, 1080 Wien, www.chelsea.co.at), avec sa devanture illuminée par un simple néon, attrape les fêtards pour ne plus les lâcher. Le service est rapide, l’endroit est toujours très fréquenté et c’est aussi une très bonne salle de concert qui propose une scène variée. Son nom évoque bien sûr un club de football mythique anglais, et ce n’est pas un hasard si le propriétaire est un ancien joueur professionnel…

Le Schikaneder (Margaretenstrasse 24, 1040 Vienne, www.schikaneder.at) en plus d’être un endroit où la jeunesse viennoise se retrouve pour boire, fumer et danser sur de la musique des années 60, c’est aussi une salle de cinéma indépendante qui propose un programme éclectique, qui ravira les cinéphiles et fans de documentaires.

Le Fluc (Praterstern 5, www.fluc.at) est aussi un haut-lieu de la fête viennoise. Les différents DJs vous donneront forcément envie de danser, ce qui est forcément un bon indicateur de qualité. La sonorisation est excellente, les lumières sont travaillées : en bref, si vous cherchez un endroit pour vous défouler, le Fluc doit faire partie de vos plans !

Previous Post Next Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *