IMG_1226-2ban2

Vienne // L’impératrice Sissi, chateau, musées et crypte

Lorsque l’on parle de l’Autriche, et surtout de Vienne, on s’imagine assez bien en train de danser la valse dans une salle superbe, après un banquet royal. En plus d’être la capitale mondiale de la musique, la ville est aussi associée à une certaine noblesse. La Cour autrichienne est, au XVIIIème siècle, l’une des cours les plus raffinées d’Europe. Entre luxe et volupté, mais aussi grandeur et décadence, on retrouve un personnage illustre qui est indissociable de Vienne : c’est Élisabeth Amélie Eugénie de Wittelsbach, aussi connue sous le nom de « Sissi ».

La princesse Sissi

Née le 24 décembre 1837 à Munich et morte assassinée le 10 septembre 1898 à Genève, elle quitte la Bavière pour se retrouver en Autriche après une peine de coeur. Alors qu’elle n’est âgée que de 15 ans et demi, elle est fiancée au jeune empereur François-Joseph 1er d’Autriche. Après son mariage, la jeune impératrice qui est habituée aux manières simples de son entourage provincial, ne trouve pas sa place dans ce nouvel environnement et plonge, petit à petit, dans une profonde dépression. Sa vie conjugale sera chaotique, le jeune empereur étant retenue dans ses occupations politiques jusque tard dans la nuit, Élisabeth qui est alors une jeune adolescente narcissique se sent complètement abandonnée. Rien à faire, notre chère Sissi ne s’habitue pas à l’Autriche qui se souvient pourtant d’elle aujourd’hui. Ayant obtenue le titre de Reine de Hongrie au cours de sa vie, elle est assassiné le 10 septembre 1898 par Luigi Luccheni, un ressortissant italien en recherche de notoriété. La lime, qui a servi de poignard, est aujourd’hui visible au musée Sissi consacré à l’impératrice, dans le palais Hofburg de Vienne.

Le chateau et le musée

Il faut noter que le Musée Sissi, la Collection d’argenterie et les Appartements impériaux peuvent être visités avec un seul ticket : il serait donc idiot de s’en priver ! Situés non loin du parlement viennois, et donc au centre de Vienne, ces musées ont l’avantage de vous replonger dans le contexte de l’époque et de vous faire briller les yeux : qu’il s’agisse de la décoration des pièces, des objets ou encore des anecdotes, tout est fait pour que vous soyez au plus près de l’impératrice et du mode de vie royal. C’est donc un passage obligatoire pour tous les amoureux d’histoire !

La crypte des Capucins

Enfin pour terminer votre visite, la crypte des Capucins vous offrira un contact avec toute la dynastie de l’impératrice. Fondée dans les années 1620, la crypte des Capucins renferme les tombeaux de la maison de Habsbourg depuis 1633, famille ayant régné sur le Saint-Empire romain germanique et sur l’Autriche ainsi que la Hongrie et la Bohême. Elle regroupe aujourd’hui 149 personnes dont 12 empereurs et 19 impératrices ou reines. Encore utilisée de nos jours, cette crypte est un monument à la fois historique mais aussi architectural : n’hésitez pas !

Previous Post Next Post

Comments

Add Your Comment
  1. Reply

    Nancy,
    Je ne sais pas si tu pourras le lire. J’ai pris cet article sur Twitter !
    Bonne lecture 📖 ! !

      • Les Roadeurs
      • 28 April 2017
      Reply

      Salut Nancy,
      Désolé du retard de réponse, on apprivoise ce nouveau blog et nous avions pas vu ton commentaire ^^
      Je ne vois pas de lien.
      A bientôt !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *