Budapest // Un nouvel an dans la perle du Danube

En cette fin d’année 2016 nous voilà parti pour fêter la nouvelle année à Budapest.

A cette occasion, les hongrois envahissent leurs rues. Ces dernières sont rythmées par de nombreux stands qui sentent encore bon noël. L’odeur du vin chaud se mêle à celle du cochon grillé, des pâtisseries et de la palinka. Ce soir là on retrouve également de nombreux vendeurs ambulants qui proposent le kit du parfait fêtard : feux d’artifices, déguisements en tout genre, alcools de tout horizon.

Nous n’avions rien prévu de spécial. Nous nous sommes donc laissé porter par la foule à travers ces rues. Première étape : Place Vorosmarly. Cette jolie place du centre ville scintille de milles feux et nous transporte dans l’esprit de noël avec ces multiples échoppes. En son centre, nous avions le choix parmi une trentaine de petits restaurants locaux, tous plus alléchants les uns que les autres. Après de nombreuses hésitations nous portons notre dévolu sur un stand de cochonnaille hongroise. Au menu, hot dog géant et plat en sauce traditionnel. Chaque bouchée est accompagnée d’un sursaut du aux feux d’artifices tirés aux alentours de la place. La douce odeur de poudre nous annonce une nuit festive. Nous décidons de ne pas trainer davantage et de rentrer directement dans le vive du sujet en prenant la direction d’un ruin bar : l’Instant.

Il est 22h30, il n’y a pas encore foule, nous nous acquittons du prix de l’entrée ( 3000 HUF soit environ 10€ chacun). Après une visite de long en large de ce surprenant lieu, nous trouvons un petit coin ou nous poser. En attendant le concert, nous trinquons à base de bière locale et de palinka.

23h30 : le bar, comme nous, est de plus en plus plein ! Le concert commence, un mix de hiphop, musique traditionnelle et variété pop. Entraînés par l’ambiance nous nous retrouvons rapidement en 2017. La réputation de ce ruin bar tient toutes ces promesses : un décor exceptionnel, une ambiance de feu, des hongrois sympas et accessibles malgré les nombreux touristes qui envahissent leurs lieux.

Il est 3h du matin, nous décidons de rejoindre la fête dans la rue. Nous achetons une bouteille de Torley (champagne local) que l’on peut trouver à chaque coin de rue. Nous rejoignons la place Vorosmarly. Un attroupement se déchaîne devant un bar, nous décidons de nous mêler à eux et de faire péter notre bouteille de Torley. Nous dansons, trinquons et faisons la queue leu leu jusqu’à tard dans la nuit. Notre réveillon 2016 se terminera sur cette place. Cela fait moins de 12h que nous sommes à Budapest et nous avons déjà bien profité de la vie nocturne de la capitale hongroise.

Pour résumé, si vous décidez de fêter le réveillon de fin d’année à Budapest, de nombreuses options s’offrent à vous. Que vous soyez entre amis, en couple et même seul, vous trouverez une ambiance qui vous ressemble.

Boldog ùj évet !!

 

 

Previous Post Next Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *